20 ans après publication, 80 % des données scientifiques sont perdues [1], pour leurs auteurs, pour leurs équipes et leurs instituts, pour la recherche mondiale…
Cette perte de temps et d’argent public empêche la vérification des résultats, la comparaison dans le temps et dans l’espace et la réutilisation des données.
La gestion des données (ou data management) consiste à évaluer, protéger, documenter, sauvegarder et partager les données générées par l’activité scientifique durant toutes les étapes du cycle de vie de ces données. Cycle de vie des données
La gestion rigoureuse et responsable des données doit donc être un élément indispensable de tout projet de recherche, pensée dès sa conception, suivie jusqu’à son terme, anticipant le devenir des données après ce terme : les coûts estimés de cette gestion peuvent ainsi être intégré à la demande de financement.

Cette rubrique vous informe sur :


 

 

[1] VINES Timothy H., Arianne Albert, Rose L. Andrew, Florence Débarre, Dan G. Bock, Michelle T. Franklin, Jean-Sébastien Moore, et al. « The Availability of Research Data Declines Rapidly with Article Age. » Current Biology. Dernière mise à jour : 6 janvier 2014. http://www.cell.com/current-biology/abstract/S0960-9822%2813%2901400-0#Summary

ROBERGE Alexandre, « Les données scientifiques en voie d’extinction. Une étude fait un portrait alarmant de la recherche scientifique dont les données se perdent annuellement », publié le 08 février 2015, Dernière mise à jour de l’article le 11 mars 2015. URL : https://cursus.edu/articles/33591#.WuX9EYiFPIV